UN PRESIDENT DE COMITE DEPARTEMENTAL TRES EN COLERE

Le tableau peint par ton ami est criant de vérité, il peint le réalisme à l'état pur tel MANNET, COURBET ou MILLET! Le pouvoir est detenu par le président de la FFR et sa garde rapprochée et par les arbitres qui, étant un état dans la FFR, gouvernent dans l'ombre.

A priori, ce système satisfait les élus en manque de reconnaissance, qui brillent dans les Comités Directeurs de la FFR, aux places de choix durant les matchs internationaux mais malheureusement n'écrivent rien, ne proposent rien et s'opposent à tout changement qui pourrait leur faire perdre les avantages liés à leurs fonctions, non remplies souvent, d'élus.

Il y a un véritable schisme entre la FFR, les Comités Territoriaux et les CD qui peuvent toujours eux, revendiquer quoi que ce soit sans jamais être entendu ou relayés. En gros, les CD font ce qu'ils veulent du moment qu'ils ne viennent pas polluer les actions des CT et de la FFR. En revanche quand la FFR décide, le CT transmet pour des mises en place dans les CD sans mettre les moyens au bout des actions imposées ( CF tournoi de C... pour les sélections départementales U15).

On doit vivre dans une organisation oligarchique, plutôt gérontocrate, et un peu népotique (CF Nicolas H salarié de la FFR... Grand penseur devant l'éternel c'est bien connu....) qui donne à beaucoup de ses membres une sorte de bâton de Maréchal pour "services" rendus au Rugby. J'en doute fort pour beaucoup...

Les pros ont créé la Ligue Nationale de Rugby, devons-nous réfléchir à créer une organisation gérant et structurant le rugby amateur en laissant la FFR à ses chimères comme le Grand Stade, la main mise sur le rugby mondial à la place des Anglais et autres idées mettant toujours à contribution les clubs amateurs pour faire briller ou les pros ou les Grands Gourous de la Fédé?

Quand je vois le temps perdu par les journées de sélections TADDEI ou Intersecteurs pour les mômes mais qui justifient ou le salaire ou le planning de techniciens du rugby entrainant ces sélections, je suis atterré!

Où ton ami à parfaitement raison, c'est quand il dit: " Ce mode de scrutin où la surabondance de procurations est généralisée est devenu une ignominie." Les présidents de Clubs donnent tout pouvoir au Présidents de CT à l'AG de la FFR, alors qu'ils devraient aller revendiquer leurs besoins lors des AG.

On subit, on donne du temps dans nos clubs, on essaie de faire au  mieux pour que les mômes apprennent à jouer le mieux possible et qu'ils puissent jouer au meilleur de leurs niveaux, et nous sommes parasités par des directives de la FFR sur des conneries et ce tous les ans! Heureusement, ils n'ont pas encore penser à gouverner par décrets et ordonnances pour asseoir leur autorité, malgré tout mise à mal par le côté rebelle de certains Présidents de CT et de CD...

Heureusement pour moi, il ne me reste que 2 ans de mandat au CD .., et je cherche déjà mon successeur.

Il est très agréable de travailler avec les Clubs du département sur les Ecoles de Rugby et l'organisation des tournois des loupiots, mais qu'il est diablement difficile de travailler avec le corps arbitral et les commissions de tout et de rien du CT...

Il faut quand même savoir et faire savoir que la FFR cette saison, encourage les arbitres à mettre un maximum de cartons quel que soit le niveau de jeu afin de faire rentrer des sous dans les caisses des CT et dans la caisse de la FFR pour les compétitions fédérales, ca n'a pas été écrit mais bien dit haut et fort!!

Tu vois dans quel état d'esprit on doit évoluer et parfois surnager!!

LE CANARD ENCHAINE du mercredi 22 JANVIER 2014

BABALLES TRAGIQUES A MARCOUSSIS

"Le Canard a tout d'un coup réveillé" le rugby français". Un compliment signé, dans son édition du 20 janvier, par notre très sportif confrère "Midi-Olympique", l'hebdo de l'ovalie. Et une allusion à l'enquête de la semaine dernière sur les achats, en liquide, à la Fédération française de rugby, d'énormes quantités de billets pour des matches du XV de France. Du liquide permettant de blanchir de l'argent sale, lié aux activités du milieu marseillais.

Au plus haut de la Fédé, à Marcoussis, de vieilles querelles se sont elles aussi ''réveillées'', et la boîte à gifles s'est résolument rouverte. La calomnie part en raffut et l'insinuation fuse au ras du maul. Celui-ci s'est construit une belle villa dans le Sud, celui-là s'est offert un 4 X 4 flambant neuf, Machin enchaîne les vacances de luxe au soleil, Truc à table ouverte dans un restaurant étoilé ... Pas très rugby, tout ça.

René Hourquet, trésorier évincé il y a un an (à cause de l'affaire des billets) y va, lui aussi, de ses menaces : "Je n'en veux à personne. Pour l'instant (...), en 2011, nous avons retrouvé, sur un site, des ventes de billets à un prix en décalage avec le marché. Il y a sur cette liste (de vendeurs) des noms très surprenants ...".
Et Hourquet de ''transformer'' sa menace :"Je livrerai les documents en ma possession, après on verra''.
Au fait, Hourquet fut jadis arbitre international de ce beau "sport de voyous joué par des gentlemen''. Si même les hommes en noir entrent dans la mêlée et participent au combat (douteux), le rugby champagne n'est pas près de remplacer la soupe aux châtaignes.

LE GRAND STADE

Dirigeant dans un petit club du sud ouest nous avons de plus en plus de mal a boucler les budgets , licences plus chères ,coûts des timbres d'abonnés multipliés par deux d'un seul coup , assurances en augmentations , sanctions ( amandes ) plus chères et données plus facilement.
Donc pour que ces ( gros ) messieurs de la fédé aient leurs petits chez eux avec tout le confort du a leurs standings ,c'est tous les clubs de France et de Navarre qui vont plus ou moins payer l'addition et cela va plomber pendant des années les aides de la FFR aux clubs amateurs .
Trop loin de Paris ( sauf pour ceux qui auront les taxis payés sur le compte de la ....) , transports inexistants , pas de vie aux alentours , trop cher pour le peu de matchs internationaux dans une année + une finale de top 14 .Autre gros problème, est qu'au vu de l'investissement il n'y aura plus de matchs délocalisés tout ce passera sur ce stade et beaucoup trop d'amateurs de ce sport seront privés de rencontres car trop loin et trop cher pour beaucoup de budgets .Alors non au grand stade , non a l’embourgeoisement de ce sport et non aux caprices de certains , le rugby c'est le sud en premier et c'est avant tout une affaire de terroir .

LE GRAND STADE

Un peu de bon sens quand même, comment peut-on penser qu'un stade qui va coûter 600 millions € et qui dégage 10 millions de bénéfice par an peut-être rentable vu qu'il faut 60 ans pour l'amortir ?
Et moi, dirigeant de base d'un club de rugby amateur, qu'est-ce que j'y gagne ?
C'est un gros délire, si l'on veut ruiner le rugby français y a pas meilleure solution !

LE GRAND STADE

Je pense que tout amateur de Rugby ne peut qu'être pour. Déjà car le magnifique mais non-compatible Stade de France n'est pas un stade de Rugby mais un stade type olympique avec sa piste circulaire, ce qui empêche tout effet de chaudron et donc une ambiance bouillante. Je suis pour que la FFR soit propriétaire de son stade afin de mieux aider financièrement le rugby amateur. Je pense que cela peut être très intéressant tous sports confondus d'avoir un pôle sportif aussi puissant (JO...) et si nous voulons rester une nation majeure de ce sport mondial il nous faut aligner les investissements nécessaires. Nous n'avons pas "trop" de grands stade en France (ceux pour le rugby en Top 14 sont en moyenne entre 10 000 et 20 000 places). Je me rappelle également la vaste arnaque lors du tournoi 2012 avec le fameux stade "gelé" qui a pénalisé des supporters de la France entière voir d'Europe, suite à cela je me rappelle également du stade à moitié vide contre les samoans l'an dernier. Je pense aussi à tout les emplois que peut générer un tel endroit et je trouve qu'il n'y a pas assez de salles de spectacles d'envergure mondiale en France (Arena à Montpellier, Bercy à Paris, Stade de France et c'est tout). Je suis donc pour à 100%, même si je répète que l'installer dans une des métropoles du sud voire Lyon aurait été plus judicieux.

TIMBRES D'AFFILIATION : LE RACKET de la FFR

« La F.F.R continue son pilonnage financier envers les clubs qui ont le mérite et la chance de disposer d’un public et donc de supporters. Mesure insidieuse, décidée où ? quand ?, mais appliquée dans les textes financiers de la FFR, le timbre d’affiliation apposé sur les cartes d’abonnement aux clubs de Fédérale 2 passe de 12€ à 20€…

Le racket de la FFR représentera 4 000€ pour le Sporting.

C’est notre ami OLIVIER, fondateur et animateur du site RUGBY FEDERAL, grand défenseur de la cause des clubs de divisions fédérales, qui a relevé cette « évolution ». Voici la news qu’il a publiée. Il parle de l’incidence pour les clubs de Fédérale 1 encore plus importante.

« Bon, on ne reviendra pas assez sur le fait que depuis 3 ans on est passé des poules de 12 aux poules de 10, avec donc 4 matches en moins en phase régulière. Malgré cela, il y a toujours des supporteurs qui prennent leurs abonnements pour soutenir leur équipe. La logique aurait voulu que le timbre FFR diminue de 20%, soit le nombre de matches en moins que peuvent voir les supporteurs.

Que nenni, au lieu de mettre le timbre à 16 €, la FFR vient de le passer à 30 €, soit 50% d’augmentation. C’est comme si demain, votre abonnement mobile passait de 20 à 30 €, ou bien le prix du diesel de 1.35 € à 2.02 € ou encore, le prix d’un paquet de cigarette de 6.50 € à 9.75 €. Même l’état n’oserait pas faire ça.

La devise semble donc payer plus pour voir moins. La FFR est entrain de transformer en un sport réservé aux classes sociales aisées. Le problème, c’est qu’il n’y a aucune raison apparente. Financement du grand stade ? Augmentation des frais de fonctionnements ? Des frais de bouche (probablement) ?

Le problème n’est pas tant l’augmentation en elle-même, mais plutôt le mode opératoire. Nous sommes dans une période de crise où chaque euro compte et la FFR donne l’impression de s’en foutre complètement. Là où des clubs font des efforts pour tisser des liens sociaux dans les villes, la FFR se présente comme une machine à taxer, jamais à l’écoute mais qui s’engraisse d’année en année.

Si vous voulez faire quelque chose cette année, exigez des explications sur cette augmentation, c’est ce que je vais faire de mon côté. Si les arguments sont les mêmes que pour le championnat élite féminin, on risque de rire pendant un certain temps. »

SPORTING CLUB DECAZEVILLOIS

CHANGEMENT DE CATEGORIE SAISON 2014/2015

Je ne suis pas d'accord avec toi puisqu'il y a un glissement de toutes les catégories. Elles devraient se décliner comme suit : U6 ( une année), U8, U10, U12, U14, U16, U18 et U20. Je ne sais pas si une U22 espoirs est prévue.. Donc, les Reichel ( Belascain) seraient  U20, Crabos ( Balandrade, Phliponeau, Danet) U18, Gaudermen Alamercery ( Teulière, cadets à XII) U16, minimes U14. Le vrai problème pour les "petites" équipes sera de faire le choix d'une équipe U20, avec des joueurs capables de jouer en seniors et donc de "sacrifier" l'équipe 1 et/ou 2. Actuellement le choix se présentait surtout pour les équipes  Belascain (ex reichel B), du coup plutôt rares dans les Alpes, mais la saison prochaine, si une équipe U20 est obligatoire à un certain niveau, cela va peut être coincer... Un autre souci est la création d'une équipe U6, d'une seule année et sans tournoi. Difficile de motiver des éducateurs et des joueurs sur une saison. En tout état de cause, ce projet est soit disant encore à l'étude, puisque les clubs ont reçu un power point avec une demande de réflexion.
Je dis soit disant, car selon la PRAVDA officielle de la FFR, le projet  a été adopté en comité directeur !!! Une fois de plus, le rugby brille par sa transparence et sa logique